Le retour en bois de Justin Timberlake

Le retour en bois de Justin Timberlake

“Justified” était le moment de la séduction, “FutureSex/LoveSound” de la sexualité, “The 20/20 Experience” était l’amour fusionnel…. “The Man of the Woods”, dernier album de la super-star des années 2000, teinté cette fois ci d’une couleur country, marque une rupture dans la cohérence de la carrière. Justin Timberlake, chemise à carreaux sur le dos en bon homme de la campagne, entame son retour aux sources à Memphis, avec des titres malheureusement creux, qui frôlent parfois l’accumulation de clichés sur le Sud.

A 37 ans, Justin veut parfois être sexy, parfois daron. Un manque de logique qui se retrouve dans les prods où trop d’idées différentes et le mélange de rythmiques peu cohérentes donnent un sentiment bancal, une impression de gros ventre mou où le choix des singles laisse à désirer. Alors oui, lorsqu’on a été un sex-symbol et un artiste majeur pour la pop et le R’n’B, il est compliqué de vieillir et de se réinventer. Pour celui qui a toujours eu une carrière idéale et tous les tapis rouges devant lui, ça l’est peut-être encore plus.

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Naomi Clément, Shkyd et Raphaël Da Cruz (cliquer ici pour accéder à l'écoute).

Crédit photo : couverture de l'album Man of the Woods de Justin Timberlake

 

Stefflon Don : "Eve était différente, et je pense qu'elle a eu un très grand impact"

Stefflon Don : "Eve était différente, et je pense qu'elle a eu un très grand impact"

De Raveena à Lolo Zouaï : 5 artistes qui modernisent le R’n’B

De Raveena à Lolo Zouaï : 5 artistes qui modernisent le R’n’B